Logo
Mittwoch, 18. Oktober 2017
Django INÉDIT




QHCF_1940s







André Ekyan / Django Club

André Ekyan





1907-1972
André Ekyan – A French Saxophone Player
The 1940s and 1950s.
Georg Lankester

It is within French jazz that one finds some of the earliest evidence of European voices establishing themselves on the saxophone. The contributions which André Ekyan (1907-1972) and Alix Combelle (1912-1978) made to the musical genius Django Reinhardt in the late 1930s are clearly informed by their literate enthusiasm for such American masters as Johnny Hodges, Benny Carter and - above all - Coleman Hawkins. In their recordings one finds altoist Ekyan and tenorist Combelle preparing cultured pathways for the elegancy and bite of their American confreres. (Quote from: European Voices - Michael Tucker (in: Masters of Jazz Saxophone)). George Lankester, guitar player and expert in pre-war French jazz history has made an introduction the the 1930s career of Andre Ekyan in Andre Ekyan - A French Saxophone Player: The 1930s and today he'll point you to the post-war years in a contribution: Andre Ekyan - A French Saxophone Player: The 1940s and 1950s.
With the Quintette du Hot Club de Jazz ( in the middle:Django Reinhardt.)
In September 1941 he made two great recordings with his Hot Club Quintette, with Django Reinhardt on the guitar. One of the most swinging tunes is Hungaria, influenced by the music of Hawkins and Carter. Enjoy it:




1907-1972
André Ekyan - Un saxophoniste français
Les années 1940 et 1950.
Georg Lankester

C'est au sein du jazz français que l'on trouve quelques-unes des premières traces de voix européennes s'établissant au saxophone. Les contributions d'André Ekyan (1907-1972) et d'Alix Combelle (1912-1978) au génie musical Django Reinhardt à la fin des années 1930 sont clairement éclairées par leur enthousiasme littéraire pour des maîtres américains comme Johnny Hodges, Benny Carter et surtout - Coleman Hawkins. Dans leurs enregistrements, on trouve l'altiste Ekyan et le ténoriste Combelle préparant des chemins cultivés pour l'élégance et la morsure de leurs confrères américains. (Citation de: European Voices - Michael Tucker (dans: Masters of Jazz Saxophone)). George Lankester, guitariste et expert en histoire du jazz français d'avant-guerre, a fait une introduction à la carrière des années 1930 d'André Ekyan dans Andre Ekyan - Un joueur de saxophone français: les années 1930 et aujourd'hui il vous montrera les années d'après-guerre une contribution: Andre Ekyan - Un joueur de saxophone français: les années 1940 et 1950.
Avec la Quintette du Hot Club de Jazz (au milieu: Django Reinhardt.)
En septembre 1941, il fait deux excellents enregistrements avec son Hot Club Quintette, avec Django Reinhardt à la guitare. L'un des morceaux les plus swingués est le Hungaria, influencé par la musique de Hawkins et Carter.

Joseph Reinhardt / Django Club

Joseph Reinhardt





Joseph Reinhardt (* 1. März 1912 in Paris, Frankreich; † 7. Februar 1982), genannt Nin-Nin, war ein französischer Musiker und der jüngere Bruder des Jazzgitarristen Django Reinhardt.

Joseph Reinhardt spielte Gitarre und komponierte Stücke im Genre Sinti-Swing oder Jazz Manouche. Zunächst spielte er im Quintette du Hot Club de France die Rhythmusgitarre.

Seit den 1940er Jahren versuchte er, sich in Spielweise und Repertoire von Django abzusetzen. 1942 gründete er sein Orchestre Swing Jo Reinhardt; er nahm mit Gus Viseur („Swing 42“), Hubert Rostaing („L'oeil Noir“) und Alix Combelle („If I Had You“) auf. Dennoch sind viele stilistische Übereinstimmungen vorhanden. Ein musikalischer Begleiter Reinhardts war der Gitarrist Vivian Villerstein.

Auf verschiedenen Fotografien und auch in Filmen ist Reinhardt mit einer Gitarre zu sehen, von der angenommen wird, er habe sie selbst gebaut, ein elektrisches „Flattop“-Modell mit den äußerlichen Merkmalen einer Konzertgitarre. Bereits 1947 in Stéphane Grappellis Hot Four spielte er elektrische Gitarre. Im Quintette du Hot Club de France benutzten alle Gitarristen einschließlich Django Reinhardt dagegen die akustischen Selmer Gitarren.

Ein bekanntes Stück von ihm trägt den Titel Bric-à-Brac.






Joseph Reinhardt (né le 1er Mars 1912 à Paris, France; † 7 Février 1982), appelé Nin-Nin, était un musicien français et son frère cadet du guitariste de jazz Django Reinhardt.

Joseph Reinhardt a joué de la guitare et a composé des pièces dans le genre Sinti-Swing ou Jazz Manouche. Il a d'abord joué de la guitare rythmique à la Quintette du Hot Club de France.

Depuis les années 1940, il essaie de se débarrasser du style et du répertoire de Django. En 1942, il fonde son orchestre Swing Jo Reinhardt; il a Gus Viseur ( "Swing 42"), Hubert Rostaing ( "L'oeil Noir") et Alix Combelle ( "If I Had You") sur. Néanmoins, de nombreuses correspondances stylistiques sont présentes. Un accompagnateur musical Reinhardt était le guitariste Vivian Villerstein.

Sur des photos différentes et dans les films Reinhardt est vu avec une guitare, on croit le que lui-même avait construit un modèle électrique « Flattop » avec les caractéristiques externes d'une guitare classique. Déjà en 1947 dans Hot Four de Stéphane Grappelli, il joue de la guitare électrique. Dans la Quintette du Hot Club de France, tous les guitaristes, y compris Django Reinhardt, ont utilisé les guitares acoustiques Selmer.

Une pièce bien connue porte le titre de Bric-à-Brac.

 
  • Kontakt

Seite in 0.03499 Sekunden generiert


Diese Website wurde mit PHPKIT WCMS erstellt
PHPKIT ist eine eingetragene Marke der mxbyte GbR © 2002-2012